haut de page

Comment différencier les tissus ? Quel tissu choisir pour un cortège ?

 

Avant d’attaquer sérieusement l’année, je vous propose une petite révision sur les tissus. Si si !

Le tissu est essentiel: de ses qualités (poids, matière, tissage) dépendront le tombé et le rendu de votre cortège ou de votre robe de mariée.

La forme compte c’est évident, mais le tissu en sublimera le style ou au contraire en fera une tenue commune.

 



Mode Enfant / Bébé 468 x 60

 

Comment s’y retrouver ?

 

Voyez un petit extrait de la revue de mode « le Journal des Demoiselles » de l’année 1868-69

« Ma surprise n’a pas eu d’égales en lisant les noms multiples et étranges que l’on donne ici aux étoffes. Renseignements pris, j’ai su qu’il n’y avait en réalité que de la soie, de la laine, du coton, ou leur mélanges. Mais que pour plaire au public il fallait, chaque mois, trouver à ces tissus primitifs des appellations  sonores et hyperboliques. »

Extrait de l’Album de la reine de Mohély, Fatoumé-Djombé, (ouvrage satirique)

 

Pas de panique donc !

Revue de mode Le Journal des Demoiselles

Gravure de mode, Le Journal des Demoiselles

 

Satire mise à part, il existe néanmoins trois critères essentiels à connaître pour bien différencier les étoffes :

Un tissu est caractérisé par sa matière, son tissage et par l’épaisseur du fil utilisé.

 

      1/ LA MATIERE :

La matière peut-être naturelle (laine, soie, coton, chanvre, lin, bambou, ortie…) ou synthétique (acétate, polyester, viscose …).

 

      2/ L’ARMURE

L’armure est déterminée par la manière dont les fils sont entrecroisés. L’armure est composée de fils de trame (fils qui constitueront la largeur du tissu ) et de fils de chaine (fils qui formeront la longueur du tissu) placés perpendiculairement l’un a l’autre sur le                métier à tisser.

Il existe 3 grandes sortes d’armures :

–       L’armure satin : effet brillant sur l’endroit, mat sur l’envers.

–       L’armure toile : l’endroit et l’envers peuvent être difficilement différenciables, ex : baptiste, calicot, cretonne, étamine, flanelle, madras, organdi, Vichy, Zéphyr.

–       L’armure sergée (côte en « V » en diagonale).

Ex : Un satin (armure) réalisé avec des fils de coton (matière) sera appelé satin de coton ou satinette.

Ex : Un satin (armure) réalisé à partir de fils de soie (matière) sera appelé satin de soie.

      L’appellation « satin » ne suffit donc pas pour qualifier un tissu, renseignez-vous sur la matière utilisée. Il peut tout aussi bien être en synthétique: la qualité sera bien différente. Son prix aussi.

 

3/ L’EPAISSEUR du FIL

L’épaisseur du fil permet d’obtenir des tissus lourds ou des voilages et leurs intermédiaires.

Ex : Une toile (armure) de coton (matière) donnera du drap, de la percale, de la popeline ou du voile, selon l’épaisseur du fil employé.

Ex : Un fil de soie (matière) lourd et épais (épaisseur) tissé en satin (armure) donnera du satin duchesse, un tissu lourd, épais et satiné, souvent utilisé pour des robes de mariées.

 

4/ VARIATIONS

– Au niveau des armures: ces 3 armures de base (satin, toile, sergé) peuvent être combinées pour fabriquer de nombreux tissus.

Ex : le damassé est un tissu présentant des motifs satinés jouxtant des motifs mats. Cet effet est obtenu à partir d’une armure satin, en alternant les faces chaine et trame (l’endroit et l’envers d’un satin basique).

– Au niveau des matières: Les matières peuvent être mélangées entre elles ou alternées:

Ex : un fil de chaine en pur coton tissé avec un fil de trame en pur lin, donnent le tissu métis réputé pour les torchons de cuisine.

– Au niveau des couleurs: Les couleurs elles aussi permettent de jouer sur le rendu final du tissu:

Ex: un taffetas de soie changeant sera composé de fils de soie d’une couleur en chaine et d’une autre couleur en trame. Votre taffetas aura des reflets de deux couleurs.

Les possibilités sont donc infinies !

 

 

Pour un cortège comment s’y retrouver ? Quels sont les tissus mieux adaptés ?

 

Les matières naturelles ont une place de choix.

1/La soie :

–       La soie sauvage : un grand classique aux couleurs chatoyantes qui fait son petit effet

–       La soie damassée : soie à motifs, pour les « grands » cortèges ;  souvent vue dans les mariages princiers elle est utilisée pour réaliser les redingotes des petits pages.

–       Le taffetas de soie : beaucoup de couleurs sont proposées; il a un aspect plus lisse que la soie sauvage. Il peut être facilement remplacé par du taffetas synthétique dont l’aspect s’en approche énormément. Notamment pour réaliser vos lavallières ou cravates.

–       La moire ou soie moirée est une étoffe qui, par suite d’un apprêt spécial, présente des reflets changeants et ondoyants.

 

Moire de Soie

Soie moirée

          2/Le Coton : pour un cortège plus simple, les tenues seront remises plus facilement.

–      La popeline de coton

–       Le piqué de coton (très légères lignes tissées en ton sur ton)

–       La toile de coton simple est un grand classique (toile fine !)

–       Le satin de coton donnera un aspect satiné à vos tenues. Cet aspect satiné est donné par un apprêt du tissu qui disparaît au lavage.

–       Le coton imprimé de divers motifs floraux ou autre

–       Le coton d’ameublement à motifs tissés ton sur ton ou non

–       Le voile de coton, très en vogue, permet de réaliser des sur-jupes légères et transparentes.

 

          3/ Les matières mélangées :

–       Lin et coton : à privilégier au lin seul qui se froisse très vite

–       Le satin de coton stretch

 

         4/Le velours, plus difficile à travailler :

–       Velours de soie : lisse, souple et doux

–       Velours de coton : privilégier un velours souple.

–       Velours milleraies de coton

 

5/ Les matières synthétiques ou artificielles

–       Taffetas d’acétate: a les aspects du taffetas de soie mais est bien moins onéreux. De nombreuses couleurs sont disponibles.

–       La moire d’acétate : a sensiblement le même aspect que la soie moirée. Tissu peu usité.

–       Le tulle : plus ou moins fin, plus ou moins raide, il vous permettra de réaliser les jupons des demoiselles d’honneur ou de « gonfler » les nœuds de leurs ceintures.

 

D’autres tissus sont bien entendus adaptés. Quelle est votre tissu favori ?

Les possibilités sont vastes, néanmoins assurez-vous que le tissu que vous choisissez est bien repassable et adapté à la confection de vêtements,

vous éviterez des déconvenues de dernière minute devant une robe cloquée ou déformée…

 

 

Un article quelque peu technique il faut bien le reconnaître ! Quoique basique. A développer ?

 

55 commentaires

Laisser un commentaire


[bws_google_captcha]

mariage et cortège - dessin de cortège
TooTaToo : l'annuaire Internet de référencement de site web annuaire gratuit - Vêtements et lingeries Annuaire Webmaster Mariage
Ahalia
Habillement
Cliquez ici
El annuaire Site classé sur Voogle.fr - Blogs Annuaire - Enfants et Bébés Annuaire de qualité Vetement Enfant Annuaire Web Annuaire gratuit Annuaire de sites Net-liens annuaire 
 
mariage culture Vêtements enfants sur annuaire NEToo references-web Organisation mariage Annuaire de recherche